Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tutoriel : Communication Radio

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #1

    Tutoriel : Communication Radio


    Tutoriel des communications radios
    1. Les bases de la communication


    Un message radio doit être clair, rapide et concis. Prenez 3 secondes pour formuler dans votre tête votre message avant de le transmettre à la radio, cela évite les blancs, les mots parasites etc.


    La procédure combat sera la base de ce tutoriel, pour sa simplicité et pour gagner en rapidité.

    Première particularité : ne jamais donner l’indicatif de l’autorité.

    Deuxième particularité : l’indicatif de la personne sert aussi pour accuser réception d’un message. Des exemples de communication seront donnés dans la suite de ce tutoriel.


    Ne soyons pas non plus figés dans une doctrine de communication, vous verrez qu’au fil des missions, des habitudes qui ne respectent pas la procédure viendront. Celles-ci importent peu du moment que les communications restent claires, rapides et concises. Le seul problème de ces “habitudes”sera si, lors de nos missions, nous intégrerons des personnels extérieurs car pour ces dernières, ces “habitudes” pourraient leur paraître étrangères.
    1. Définition des termes que nous utiliserons :
    • radio : appareil ou ensemble d’équipements radio assurant la liaison dans le cadre d’un réseau
    • réseau : ensemble des radios travaillant entre elles suivant les même fréquences, régime. (en gros pour les pro, caractéristiques d’exploitation).
    • indicatif : appellation ou symbole (callsign) destiné(e) à identifier un joueur
    • “aperçu” : j’ai bien pris le message et je suis en mesure d'exécuter la directive.
    • “attendez” : je stoppe la transmission durant quelques secondes, signifiant que je suis occupé, implicitement je vous rappelle dès que je serai disponible pour une transmission (réflexe très important à avoir).
    • “collationnez” ou “je collationne” : répétez ou je répète le dernier message. Très important, on collationnera toujours les coordonnées données (surtout pour evasan et tir d’artillerie), et on attend le message “correct” de la part de l'appelant pour qu’il confirme que la collation n’ait pas été erronée.
    • “correct” : la transmission est correct.
    • “correction” : il y a une erreur dans la transmission je vous redonne le bon msg.
    • “parlez” : fin de transmission pour moi, je vous écoute ( très important)
    • “reçu” : j’ai bien pris la dernière transmission (en procédure combat le “reçu” est remplacé par son indicatif).
    • “répétez” ou “réitérer” : j’ai pas compris le dernier message (combat, double radio etc…) veuillez le répéter !
    • “terminé” : fin de l’échange radio, une personne peut prendre la parole. N’est dit que par l’appelant, jamais par l’appelé.
    • “séparatif” : pour bien signifier la séparation, exemple des coordonnées. Nous verrons plus loin un exemple.
    • “prenez message” : on se prépare à noter.
    • “envoyez” : j’ai pris mon stylo et carnet je suis prêt a noter !
    1. L’alphabet phonétique est les chiffres
    Lorsqu’il est nécessaire d’identifier une lettre, on emploie l’alphabet phonétique suivant :





    Si le mot constitué par un ensemble de lettres sans aucun sens n’est pas prononçable, l’alphabet phonétique prend tout son sens.

    Par exemple, pour : “Rendez vous en XP-TZ-DC”,

    Dire : “ Rendez vous en X-ray, Papa, séparatif, Tango, Zoulou...”


    Pour les nombres, il suffit de les énumérer chiffre par chiffre. Par exemple : “je suis en 145-167” dire “je suis en un, quatre, cinq séparatif un, six, sept”. Le “un” peut même être dit “unité”.
    1. Présentation d’un réseau radio


    Tout d’abord, dans le jeu Arma, pour chaque radio, qu’elle soit à courte portée ou à longue portée, il existe deux canaux que l’on peut rendre actifs (exception faite avec la radio sous-marine). Ces deux canaux sont le canal principal (qui est le canal additionnel lorsque l’on paramètre sa radio en jeu), et le canal secondaire.


    Le canal principal est le canal que chaque membre de la squad peut entendre, il ne concerne que les échanges dans ladite squad. Attention toutefois, seuls des joueurs habiletés (entendez par là, ayant un rôle spécial), peuvent émettre un message sur cette fréquence.

    Sur ce réseau vont principalement communiquer le SL, ses TL, le radio, le médic et le TP (Tireur de Précision). Les FSL (Fusiliers) des fire team ne parlent sur ce réseau que pour reprendre le lead d’une fire team si le TL est KIA (kill in action ou inconscient) ou pour annoncer un danger imminent (c’est un message prioritaire, donc couper la communication en cours est autorisé dans ce cas).

    Le canal secondaire (CS) est propre à chaque fire team, c’est sur ce canal que chaque joueur appartenant à ladite fire team pourra communiquer sans gêner les autres fire teams, c’est-à-dire sans gêner sur le réseau haut. Dans l’exemple (cf Tableau ci-dessous), il s’agit du canal paramétré sur la fréquence 110 pour tout Rouge et 120 pour tout Jaune (ici les fréquence et la compo de la squad sont des exemples, lors de nos parties tout peut-être changé.)


    Pour plus de commodité, on peut rendre le réglage des fréquences systématiques en fonction de la squad et des fire teams qui la composent.

    Par exemple, nous établirons, pour le réglage de la fréquence du canal principal, la fréquence 100 pour la première squad (entendez par là la squad “Alpha”), puis 200 pour la deuxième squad (la squad “Bravo”) etc… (Attention, en fonction des missions, les squads ont des indicatifs différents).

    Il en est de même pour les fire teams : on incrémente toujours la fréquence d’une dizaine les fire teams en dessous de la fire team du leader (SL). Par exemple : le canal secondaire de rouge sera 110, celui de jaune sera 120 etc…

    L’indicatif de chaque fire team découle aussi de la fréquence de ce canal secondaire. Le joueur juste après le Team Leader dans l’ordre de progression et avec son canal secondaire calé sur 110, aura l’indicatif 12.


    Voici le schéma d’un réseau radio au niveau d’une squad, cela peut-être adapté d’une dizaine d’autres façons mais ce schéma vous permettra de bien comprendre le principe et les explications fournies. Dans cet exemple, la squad infanterie a pour indicatif, Golf.



    Le canal principal (CP) de ce réseau est le 100. C’est, dans le jargon, le réseau haut pour les TL (Team Leader) mais le réseau bas pour le SL (Squad Leader). Pour le SL, son réseau haut est la LP 50 avec le commandant (LP pour Longue Portée car la radio utilisée est une radio de longue portée).



    Vous voyez que chaque personnel de la squad a un indicatif même les FSL, très utile pour remplacer le pseudo à rallonge ou compliqué à dire ! Mais aussi dans certains cas bien discriminé sur quel réseau on essaye de me joindre.

    Attention il est possible d’avoir différents indicatifs en fonction du réseau sur lequel on veut communiquer. Ici le joueur ayant le rôle d’opérateur radio, aura l’indicatif de GOLF sur la LP 50, alors qu’il a l’indicatif de “Tango” au sein de sa squad sur les canaux de sa radio courte portée : le CP 100 et le CS 102.
    1. La base de la procédure radio


    Dans n’importe quelle configuration on commence toujours par l’indicatif de l’appelé puis celui de l’appelant, entre les deux on met le terme “ici” ou “de”.

    exemple : “Rouge” ‘(appelé) “ici” “Jaune” (appelant)
    1. Le contrôle radio :
    Il s’effectue une fois que toute la squad a configuré sa radio, ça permet de s’assurer que tout le monde a bien fait la configuration ! Généralement cette procédure de contrôle est initiée par le SL pour le CP et par les TL pour leur CS.


    Exemple :

    Le SL dit : “A tous les GOLF contrôle radio”

    le TL 1 dit : “rouge reçu” un reçu sur une réponse à un contrôle radio équivaut à “fort et clair” (ou 5/5)

    Le TL 2 dit : “jaune reçu”

    L’équipier 1 de la team 1 dit “12 reçu”

    ……..

    Vous l’avez compris ça déroule comme ça pour tous les membres de la squad. La chance que nous avons c’est que sur Arma nos radio ne tombe jamais en rade de pile et les seuls problème radio viendront de la distance de communication, ou d’une erreur de configuration d’un joueur...
    1. L’appel préliminaire :
    Avant d’envoyer tout message il faut s’assurer que son interlocuteur (l’appelé) est à l’écoute. Dans le feu de l’action il peut ne pas être attentif à la communication ou, déjà en communication sur un réseau que vous n’entendez pas.

    Par exemple si rouge veut communiquer avec son SL :


    le TL 1 dit : “rouge”

    le SL répond : “rouge”

    A partir de ce moment là le TL peut envoyer son message : “rouge je suis en 134-166”


    Si le TL 1 veut parler au TL 2 par contre il ne peut pas utiliser la procédure combat, sinon le SL et le TL 2 penseront que TL1 veut joindre sont SL. Du coup l’appel prendra cette forme :

    le TL 1 dit : “jaune ici rouge”

    le TL 2 dit : “rouge ici jaune” quand nous maîtrisons les comm de base TL 2 pourra juste répondre “jaune”.
    1. La conversation :


    Une fois l'appel préliminaire effectué vous pouvez envoyer votre message. Il est important de commencer toujours par son indicatif puis de dire ce que l’on a à dire.


    Voici deux moyens mnémotechniques pour les deux principaux type de CR (Compte-Rendu) que vous aurez à faire à la radio :


    Pour faire le contre rendu des personnels non joueurs ou véhicule(s) que l'on voit : NVAD


    N : Nature : personnel ou véhicule


    V : Volume : de personnel ou véhicule, on peut aussi quantifier les PAX comme suit : 2 à 4 PAX c’est une équipe, entre 4 et 10 c’est un groupe. 2 groupes c’est une vingtaines de PAX


    A : Attitude : en patrouille, en déplacement, statique, en alerte


    D : Distance et direction et si possible un point caractéristique (point repère ou centre d’intérêt (église, station essence, route principale, intersection…)) pour que vos équipiers puissent trouver facilement ce que vous avez désigné !


    Pour faire vos points de situation (PTSITU ou SITREP) :


    Je suis : “en 145-165”


    Je vois/fais : “je suis en surveillance face au nord” “je progresse vers le point B” bref votre action ou vision du moment (le NVAD aide bien)


    Je demande/propose : “autorisation d’ouverture du feu ?” “conduite à tenir” mais pas que… vous pouvez aussi proposer des actions à votre SL si vous êtes TL ou à votre TL si vous êtes fusilier.
    1. Clôturer la communication :
    Lorsque vous finissez une phrase et que vous attendez une réponse, vous utiliser le terme PARLEZ, votre interlocuteur sait qu’il peut vous répondre. Dans certains cas et en procédure combat le PARLEZ n’est pas systématiquement dit, par exemple après envoyez pas besoin !


    Lorsque vous estimez que vous avez fini la conversation vous finissez par TERMINER. Généralement c’est celui qui initie la communication (l’appelant) qui y met un terme. Comme ça le canal utilisé est libre, au cas où une personne extérieure à la précédente communication attendait pour envoyer son message sur le même canal.
    1. Conclusion :
    Avec tout ça vous avez les bases pour bien communiquer sur un réseau radio, bien sûr la pratique vous aidera beaucoup et des formations auront lieu pour approfondir ce tutoriel.
    Dernière modification par Tanaa, 26 octobre 2019, 20h11.
    Golgho

  • #2
    C'est tout simplement passionnant !! Merci Golgho pour ton partage d’expérience pro qui est inestimable, ici !

    Commentaire


    • Golgho
      Golgho commenté
      Modifier le commentaire
      Merci, avec l'aide de Tanaa histoire que ce soit cohérent avec le jeu ! c'est vraiment pour avoir une base et que nous comm s'améliore au fil des parties !

  • #3
    Très instructif. Merci Golgho.

    Commentaire


    • #4
      Super tuto, détaillé et clair.

      Commentaire

      Chargement...
      X