Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bandes dessinées, Comics, Mangas et autres (avec des images quoi!)

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #1

    Bandes dessinées, Comics, Mangas et autres (avec des images quoi!)

    Wesh, yo!

    On va concurrencer Octa et ses livres sans images ici (même s'il les aime bien aussi les livres avec images).


    Pour commencer, et parce que c'est dans l'air du temps en ce moment, je vais vous parler comics américain. Plus précisément du run de Scott Snyder et Greg Capullo pour la série Batman.
    Il s'agit d'un des derniers runs en date, commencé avec le new 52, et composé de différents arcs.

    Vous pouvez trouver ces arcs en trois tomes chez Urban Comics, en version HardCover pour des prix pas dégueux pour le contenu (perso je lis les kiosques de chaque mois).




    Le run de Snyder et Capullo est sombre, poisseux et porte notamment sur la famille ou en tous cas, les relations de Batman.
    Il se décompose en deux parties : l'arc sur la cour des hiboux (tome 1 et 2), et l'arc sur le deuil de la famille (tome 3).

    Le premier amène le retour de Bruce Wayne à Gotham après une longue absence. Il présente pas mal d'éléments du passé, que ce soit le passé de la famille Wayne, ou le passé de Gotham avec notamment de vieilles sociétés secrètes et des rancœurs vieilles de plusieurs siècles. Batman doit alors lutter contre la cour des hiboux, une société secrète contrôlant Gotham depuis bien longtemps, et qui est bien décidée à transformer la ville, même si cela implique d'assassiner un paquet de monde. Les alliés de Batman ne seront pas de trop pour la bataille finale qui verra s'affronter les assassins de la cour et la batfamille.

    Il s'agit clairement d'un bon arc, oscillant entre enquête, révélations, surprises et grosses bastons, le tout dans une atmosphère noire. Un plaisir à lire, un bon rythme, des dessins superbes et sombres. Bref, une bonne aventure de l'homme chauve-souris, où l'on apprend pas mal de choses sur Gotham et son passé.


    Le second nous permet d'assister au retour du Joker, qui s'était échappé de l'asile d'Arkham au début de la cour des hiboux. Pendant un an il n'a pas fait surface, et personne n'a entendu parler de lui. Mais ce n'était pas une année sabbatique car le pire ennemi de Batman a mis au point un plan diabolique pour son grand retour : tuer Batman et l'ensemble des justiciers qui lui sont liés. Il va alors manipuler toute la batfamille, Batman, mais également les autres super vilains de la ville comme le Pingouin pour arriver à ses fins.

    Grandiose ! Un récit haletant, noir, où la folie du Joker et sa cruauté sans limites apparaissent au grand jour. Un rythme incroyable et une longue descente aux enfers pour les héros, qui font que j'ai dévoré cet arc exceptionnel.



    Bref, Scott Scnyder et Greg Capullo ont effectué un run génial sur Batman (tant en termes graphique, que d'ambiance et que d'histoires), et je conseille à celles et ceux qui ne sont pas rebutés par le personnage et / ou par les super-héros de s'y essayer
    Fichiers attachés

    #Signature

  • #2
    Perso la seule BD/Comics à laquelle j'ai accroché c'est Fables. Des contes de fées, du loup garou sexy ça c'est pour moi! Blanche-Neige, le Grand Méchant Loup, le Prince charmant, Barbe bleue, les Trois petits cochons, Pinocchio, etc. Ils sont parmi nous. Ils sont les personnages des histoires de notre enfance, les Fables. Chassés de leurs royaumes par un mystérieux et puissant Adversaire, ils se sont réfugiés dans le seul monde qui ne semble pas intéresser leur ennemi, le monde des Communs, le nôtre. Depuis des siècles maintenant ils vivent discrètement parmi les humains. Et leur vie n'est plus vraiment un conte de fées ! À Fableville, New York, se regroupent ceux qui peuvent s'intégrer, tandis que les autres (cochons qui parlent, singes volants, géants…) vivent à l'écart de l'humanité à La Ferme. Blanche-Neige est une des responsables de cette communauté dont les ennemis d'autrefois ont été amnistiés et où le moindre problème conjugal entre la Belle et la Bête peut menacer l'anonymat des Fables.
    Dans la première saga, dessinée par Lan Medina, c'est un whodunit à Fableville qui nous est raconté : Rose Rouge, la sœur rivale de Blanche-Neige, est supposée morte. Le Grand Méchant Loup enquête, et les suspects sont nombreux : Barbe bleue, le Prince charmant, Blanche-Neige elle-même… Bref, c'est une histoire sympathique qui introduit le concept de façon originale avec un dénouement assez surprenant, quand bien même certains lecteurs chagrins pourront trouver que ça ne pousse pas assez loin le concept ou ne pas apprécier le style enquête policière adopté.
    Dans la seconde histoire, le décor change, et le dessinateur aussi, c'est Mark Buckingham qui s'installe sur la série sans que cela ne marque de grosse rupture avec le tome précédent. Cette fois-ci, direction la Ferme, ferme en ébullition où la révolte gronde. Goupil, les Trois petits cochons, Boucles d’Or et autres créations de Kipling, Carroll ou La Fontaine sont de la fête, et ça va saigner ! Blanche-Neige va devoir se débrouiller pour régler la crise, quel qu'en soit le prix.
    Dans le troisième tome, la série fait quelques excursions, par exemple dans le passé de Jack, l'ex de Rose Rouge, mais l'histoire se poursuit : le Grand Méchant Loup neutralise un journaliste qui prend leur communauté pour des vampires, Barbe bleue charge Boucles d’Or en fuite de supprimer Blanche-Neige et le Grand Méchant Loup, pendant que le Prince charmant poursuit de mystérieux desseins…
    Le quatrième tome, après un flash-back racontant la dernière bataille contre l'Adversaire, voit la réapparition du Chaperon Rouge, qui prétend s'être échappée des Royaumes. Elle est accueillie en héros, mais le Grand Méchant Loup la soupçonne d'être une espionne à la solde de l'Adversaire. Il mène l'enquête pendant que le Prince charmant fait campagne pour être élu maire…
    Le cinquième tome voit les Fables repousser une attaque de l'Adversaire emmenée par le pseudo-Chaperon Rouge (en fait, Baba Yaga) et des soldats de bois (frères de Pinocchio).
    Le sixième tome nous dévoile certains secrets de la vie de Cendrillon et du passé de Bigby durant la seconde guerre mondiale et notamment sa rencontre avec Frankenstein. L'histoire reprend ensuite son cours en se basant sur trois événements principaux qui sont l'accouchement de Blanche Neige, l'élection du maire de Fableville et les suites de la bataille qui a eu lieu dans le tome précédent. Cet opus introduit aussi quelques nouveaux personnages dont le principal est M. North, le vent du nord et surtout le père de Bigby.

    Commentaire


    • Kryo
      Kryo commenté
      Modifier le commentaire
      The Wolf Among Us, un excellent jeu point and click de Telltale Games (dans la lignée des jeux Walking dead)

    • Belette
      Belette commenté
      Modifier le commentaire
      Oui, Octa l'aait Twitché et m'a donné envie de le tester!

  • #3
    Quel pavé !

    Oui Fables a très bonne presse, et je n'en entends que des louanges.
    Dans le même style je connais Fairy Quest, qui est sorti chez Glénat.

    #Signature

    Commentaire


    • #4
      Je n'ai aucun mérite, j'ai copié collé l'article de wikipédia

      Commentaire


      • Braan
        Braan commenté
        Modifier le commentaire
        la tricheuse !

    • #5
      J'ai découvert une petite série de bd (deux tomes pour le moment) que j'ai trouvé magnifique, et que l'on peut lire en ligne : http://twenty-seven.keenspot.com/d/20120227.html



      Autant prévenir tout de suite, elle n'existe qu'en anglais et il y a un peu de lecture désolé.
      Garland est un guitariste à succès, jusqu'au jour où sa main droite se mit à le faire souffrir. Après avoir goûté à la gloire, réapprendre à jouer de la main gauche où changer de métier est juste inconcevable pour lui, il se retrouve donc à courir après un moyen de retrouver l'usage de sa main. Après avoir vu médecins et marabouts en tous genres, il finit par voir le docteur Hargrave Swinthe. Celui-ci offre la vie de 81 chats à une puissante entité, mais si Garland reçoit bien un cadeau en retour, ce n'est pas du tout celui attendu.

      C'est le genre d'histoire où la réalité est légèrement déformée, et où l'on se retrouve à découvrir la réaction du héros, ce que je trouve généralement très intéressant. L'histoire et les dessins sont sombres et agréables, mon seul regret viens du fait qu'il n'y a que deux tomes .

      Commentaire


      • #6
        Je pensais que le sujet aurait plus de succès que ça !


        @Wailander : C'est deux tomes terminés ou l'histoire est toujours en cours ?


        Et bien puisque c'est comme ça, on va parler BD franco-belge, hein ?!

        Il y a quelques semaines est sorti le neuvième et avant dernier tome de la série Okko, constituant le premier tome du Cycle du vide.




        Okko est une série réalisée par Hub (scénario, dessins et couleurs s'il vous plait) et éditée chez Delcourt depuis 2005.
        Elle se déroule dans un Japon médiéval fantastique, non sans rappeler le jeu de rôle le livre des cinq anneaux. On y suit Okko, un ronin chasseur de démons et son groupe dans leurs différentes aventures à travers tout l'empire du Pajan (pays imaginaire dans lequel se déroule l'histoire). Il est accompagné de Noburo, un géant invincible caché derrière un masque, Noshin, un moine alcoolique et Tikku, jeune apprenti moine.

        L'histoire des découpée en cinq cycles de deux tomes correspondants aux 5 éléments : l'eau, la terre, l'air, le feu et le vide. Chaque cycle raconte une histoire différente.


        Bref, il s'agit d'un univers passionnant et peu exploité en BD que l'on explore avec le groupe d'Okko. On y découvre la vie quotidienne des gens de ce pays, et les problèmes de la vie de ronin et les terribles adversaires que sont les magiciens et autres démons malveillants. Le groupe progresse, évolue et fait face à de graves situations, lourdes de conséquences pour eux.

        En conclusion : excellente série, quasi finie (encore un tome et c'est bon), vous pouvez la commencer en toute quiétude et prendre le temps de bien voir le soin qu'apporte Hub à chaque détail de sa série, se rattachant à des éléments réels du japon médiéval (les plats par exemples). Une série dépaysante et envoutante.
        Fichiers attachés
        Dernière modification par Braan, 08 août 2014, 09h52. Motif: correction de fautes

        #Signature

        Commentaire


        • #7
          Topic qui ne peut que toucher le fana de BD/comics/livres/manga que je suis. Je viens de survoler et le présent topic ainsi que celui des "livres sans images".

          Afin de concilier les deux, je ne peux que vous recommander les trois BD suivantes:

          1: De cape et de crocs (publication terminée, 10 tomes)



          Aventure de cape et d'épée palpitante avec de nombreux "clin d'oeil" à divers chefs d'oeuvres de la littérature (Le Cid, Cyrano de Bergerac, ...), le tout dans un phrasé magnifique.

          Elle se veut tout public, les petits y verront une belle aventure et les plus âgés une ode à l'ancienne littérature.

          On y suit les aventures du loup Don Lope de Villalobos y Sangrin, de son comparse le renard Armand Raynal de Maupertuis et du fidèle et courageux lapin Eusèbe.

          Toutes les émotions y passent, de la tristesse au rire franc tout en gardant constamment le sentiment de suivre une belle aventure. Cette série se destine à tous les publics et invitera certainement (du moins je l'espère) à (re)lire notamment Cyrano de Bergerac (best pièce de théâtre ever pour mon moi-même personnel).

          Je précise que la série est terminée et est composée (selon l'étagère à coté de moi) de 10 tomes.

          PS: Le style graphique s'affinne quelque peu à partir du tome 3. Après vérification, une nouvelle édition de type "intégrale" groupe plusieurs tomes par relié.
          Fichiers attachés

          Commentaire


          • #8
            2: Long John Silver (publication terminée, 4 tomes)



            Cette BD se veut être une suite spirituelle au génial et intemporel livre de Stevenson "L'île au trésor" (grâce à ce livre, et depuis mes 10 ans, je suis un aventurier dans l'âme).

            Elle s'adresse avant tout a un public relativement mature.

            On y retrouve Long John Silver et le docteur Livesey qui assistent une Lady (Vivian Hastings) dans une chasse au trésor au bout du monde.

            Il faut apprécier le style graphique qui varie entre conventionel et peinture pour certaines planches (les couvertures illustrent à merveille cette variation).

            En toute honnêteté, dû à mon amour pour le livre, j'ai eu peur que cette bande dessinée ne soit pas à la hauteur mais il s'avère qu'elle n'a rien à envier au récit original.

            PS: Le jeune Hawkins n'est pas présent dans la BD et est uniquement cité.
            Fichiers attachés
            Dernière modification par BunnySoldier, 15 août 2014, 00h01.

            Commentaire


            • #9
              3: Blacksad (en cours de publication, 5 tomes)



              Bande dessinée dont le type et la narration sont inspirés des films policiers des années 50 ainsi que des meilleurs polars de la littérature. On y retrouve une ambiance et un colori qui transpirent bon "le vieux film".

              Tous les personnages sont des animaux anthropomorphes dont l’espèce reflète le caractère ainsi que le rôle dans l’histoire. (merci wiki je n'aurais pas pu mieux dire)

              Le héros, John Blacksad, est un chat noir à museau blanc exerçant comme détective privé.

              Chaque tome a son identité visuelle et scénaristique propre et traite d'un sujet de société, il est donc possible de lire les tomes dans le désordre,

              Si je ne dois vous recommander qu'un seul tome de cette bande dessinée, c'est le tome 1 qui pour moi est de loin le plus "authentique".

              ATTENTION: malgré le style graphique des personnages, cette BD s'adresse a un public mature.

              PS: Avis personnel à moi même ALERTE SPOILER--- > Attention cependant, si vous accrochez à cette série, le dernier tome paru change quelque peu de narration et de style, il faut apprécier,



              J'espère qu'au moins l'une de ces BD vous a intéressée. Si vous en souhaitez d'autres j'en ai des étagères pleines.
              Fichiers attachés
              Dernière modification par BunnySoldier, 12 août 2014, 16h45.

              Commentaire


              • Golgho
                Golgho commenté
                Modifier le commentaire
                J'ai lu le tome 1 il y a longtemps je me rappel avoir apprécié cette BD

              • Braan
                Braan commenté
                Modifier le commentaire
                En effet, les premiers tomes sont vraiment excellents. J'ai moins apprécié les derniers, même si la patte graphique reste superbe.

            • #10
              Nobla est un grand fan de De Capes et de Croc, il essaye à tout prix de me la faire lire. Mais j'ai du mal avec la BD en général, je préfère les livres :/

              Commentaire


              • BunnySoldier
                BunnySoldier commenté
                Modifier le commentaire
                Erff... j'aurais esssayé :'(

            • #11
              De Capes et de Croc on m'a offert le premier tome mais j'ai pas encore pris le temps de le lire. Bien que je ne porte pas spécialement le théâtre dans mon petit cœur (déjà trop de trucs prennent de la place), je lirai ça avec attention.

              Long John Silver on m'en a également beaucoup parlé.

              Et Blacksad j'aime beaucoup. Le dessin et la patte graphique sont juste extraordinaire (non je n'en fait pas des tonnes, c'est la vérité). Même si les premiers tomes sont les meilleurs en termes d'histoire, les derniers se laissent lire grâce à un univers envoutant.


              Il a des bédéphiles (/comics/manga) ici, ça fait plaisir


              Bon, il faut que je réflexionne bien à ce que je vais vous présenter maintenant...

              #Signature

              Commentaire


              • #12
                Ah, je sais ce que vous allez dire: "Manara, on connait: c'est de la BD de c..., heu, érotique ".
                Oui, il en a fait mais pas uniquement ça. Et ce qu'il a fait d'autre est très bon.
                Je vous recommande vivement les "Aventures de Guiseppe Bergman", et plus particulièrement l'album "rêver, peut-être" originellement paru en un tome puis réédité en deux tomes.
                C'est un voyage initiatique et surréaliste entre la Turquie et l'Inde, à mi-chemin entre Hugo Pratt et Jean Cocteau.

                PS: pas besoin de lire les aventures précédentes pour lire celle-ci. Le personnage principal reste le même (enfin, il essaye ) mais les histoires n'ont pas de liens directs entre elles.

                Fichiers attachés

                Commentaire

                Chargement...
                X