Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Fil de discussion role play

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #1

    Fil de discussion role play

    J‘ai cru voir une petite poussée Role Play sur notre Forum. Alors voyons si ça mord.

    Je vous invite à écrire ici vos histoires courtes.
    ​​​​Quelques conseils:
    - essayez de toujours rester dans le plausible et le cohérent.
    - intriquez votre histoire avec celle des autres
    - acceptez la critique et n‘hesitez pas a modifier des choses pour les autres puissent suivre si besoin.

    je vais commencer avec une histoire où je présente mon personnage en quelque sorte. Et j‘essaye de terminer d‘une manière qui laissera la possibilité a importe lequel d‘entre vous d‘en faire autant dans la foulée.

  • #2

    La vie est faite de haut et de bas. Et quand on est en bas il faut savoir rebondir. C‘est ce qu'espérait faire Patrick en répondant à un appel au recrutement lançé par une organisation appelée les Scorpions du Désert.

    Depuis que Patrick s‘était installé sur Rhetor pour donner des cours de pilotage, sa vie semblait de plus en plus triste. Elle était très monotone, Patrick passait plus de temps à faire de la paperasse administrative et académique qu‘en vol. Et puis le destin lui joua des tours. Sa compagne le plaqua. Se qui fit le déclic fut le décès de sa mère dans un bête et tragique accident de circulation alors qu‘elle se rendait à son travail. Le deuil passé, Patrick réalisa qu‘il n‘avait plus aucune attache sur Rhetor. Alors, plutôt que de s‘encroûter dans une vie platonique, il était libre de partir découvrir d‘autre lieux et prendre des risques que d‘autres ne prendraient pas.

    Les Scorpions du Désert cherchaient justement un pilote pour ‘toutes sortes d‘activités‘, dans des secteurs 'pas toujours sûrs'. Leur recruteur de l'époque répondait à l‘indicatif de 'Braan', il semblait fort sympathique, et justement il passait par Rhetor bientôt. Ce qui était assez inhabituel c‘était l‘endroit qu‘il avait choisi pour l‘entrevue: la table du coin d‘un G-Lock bar. Patrick ne put s‘empêcher de faire la remarque à peine l‘entrevue entamée:
    - C‘est la première fois que je passe un entretien professionnel dans un bar.
    - C‘est plus sympathique de discuter autour d‘un verre non? Répondit Braan chaleureusement.
    Patrick acquiesça d‘un plissement d'yeux rieur, alors que le serveur apportait justement les boissons.
    - On ne s‘étale pas en formalités chez les Scorpions, reprit Braan. Si tu aimes les décoration dorées et la tranquillité des bureaux académiques de Rhetor, tu ne te plairas pas chez nous.
    - Justement, cette tranquillité ne me convient plus, j‘aimerais bouger plus.
    - on cherche des gens qui n‘ont pas froid aux yeux. Nos activités nous amènent parfois a affronter des pirates, et on traîne nos guêtres aux frontières de l‘Empire. Tu te sens de taille?
    - J‘ai servi dans la marine et me suis frotté aux Vanduuls, alors je devrais m‘en sortir. Et puis je suis quasiment né dans un vaisseau, le pilotage c‘est une affaire de famille chez les Photonelli.
    - ah oui ?
    - mon grand père, mon père et ma mère étaient des fadas de courses. Mon père particulièrement, il a remporté quelques coupes de son temps.
    - et toi aussi?
    - J‘ai bien peur de ne pas être si bon à la course que mon père ne l‘était. Mais je me défends, j‘en ai pas mal fait quand j‘etais jeune, à un niveau local.
    L‘alcool délie les langues, et Braan sut bientôt beaucoup de choses sur Patrick Photonelli. Il avait le bon profil pour rejoindre les Scorpions, alors il n‘hésita pas longtemps à lui proposer une place dans son équipe.

    L‘indicatif 'Photon', diminutif du nom de famille de Patrick, vint donc s‘ajouter à la liste de pilotes des Scorpions. Patrick fit ses bagages pour Centauri, où les Scorpions avaient réquisitionné un outpost abandonné pour en faire une petite base d‘operation, à l‘écart des curieux. Une nouvelle vie commença pour lui, une vie faite de hauts et de bas, comme toujours, mais qui sera pleine d‘aventures.

    Sur Yar, Photon rencontra des Scorpions de toutes sortes. La camaraderie était là, et à peine sa valise fut-elle posée qu‘il se sentit chez lui. Certains d‘entre eux semblaient être là depuis toujours, et d‘autres étaient des arrivants comme lui. Il ne s'imaginait pas encore que rapidement ce serait lui qui recruterait pour les Scorpions des pilotes sur un coin de table du G-Loc !
    Dernière modification par Zanatan, 26 juillet 2017, 18h41.

    Commentaire


    • #3
      Allez, je me lance, voyons ce que ça donne.

      Aout 2204, bar G-Loc de Microtec, c'est un après-midi tout ce qu'il y a de plus banal.

      Accoudé au bar, j'attend une personne. Ma source m'a confirmé qu'il passerait par là vers 16h00.
      Après quelque verres, je me déplace dans un coin de la pièce afin d'avoir une vue d'ensemble.
      Un bibip retentit dans mon oreillette. C'est le signal des détecteurs que j'ai placé sur la porte d'entrée du bar. Ma cible a été identifiée par les drones.
      Elle ne correspond pas à la photo de l'avis de recherche mais les détecteurs sont formels.
      Le barman me fait signe, ce qui confirme les détecteurs. J'attend que la cible et ses deux gardes du corps se posent et commencent à siroter leur verre.
      Je me rapproche alors avec un jeu de cartes à la main.
      "Salut ! Vous voulez faire une partie de JOBAR?"
      "Non, on est pas intéressés!"
      "Vous connaissez Scorpion Noir?"
      "Dégage mon gars, on a autre chose à faire!"
      "Attendez !" répond ma cible, "vous voulez parler de la NOX qui a battu 4 dragonfly des pirates Scaw dans le désert de Celin?"
      "Oui, celle-là même !"
      "OK, si je gagne elle est à nous" dit ma cible.
      "Et moi qu'est-ce que je gagne ?" répondis-je.
      "Tu restes en vie"
      "Pas très équitable comme marché, si je gagne je récupère la cargaison de votre vaisseau, Ok ?"
      "OK !" A ce moment là, ma cible fait signe à ses deux compères, il est évident que je ne gagnerai pas cette partie à la loyale.
      Les cartes sont distribuées.
      Après 10 minutes de tension à son comble, une carte s'échappe de ma manche.
      "Tricheur !"
      "Tuez-le !"
      Je lance le paquet de cartes en l'air. Ils ne s'attendaient pas à ça !
      J'appuie sur ma montre et les deux colosses sont électrisés, les assommant net.
      Ma cible me tire dessus, 2, 3 balles me frôlent.
      Je réplique avec mon Gemini 2000 et je le touche de plein fouet au bras. Il s'arrête net.
      Je me rapproche de lui et lui dit:
      "Par décret de l'UEE, 2390 alinéa 13, vous êtes en état d'arrestation !"
      "Jamais, vous ne m'aurez pas !"
      "Nal-Talyn, l'alinéa stipule MORT ou VIF, ça ne change rien pour moi !"
      Je le menotte, ainsi que les deux colosses.
      La police entre dans le bar et demande ce qui se passe.
      Je leur montre ma licence et réclame ma prime. 100 000 crédits pour ma cible et 30 000 pour chacun des acolytes.
      "Monsieur l'agent, en tant que chasseur de primes, j'ai le droit de récupérer un objet sur chaque cible !"
      " Bien, faites !"
      Je récupère sur les deux acolytes des armes et des munitions, on ne sait jamais.
      Et sur ma cible inconsciente, suite a un bon coup de matraque de la police, un datapad.
      Je sors du bar et enfourche Scorpion noir.
      Je me rend au vaisseau de ma cible et récupère le vaisseau plus la cargaison, que je revend par la suite et qui me rapporteront 600 000 crédits !
      Il est 20h, l'heure d'aller retrouver ma promise au resto. J'espère que Tanaa ne m’en voudra pas trop d’être en retard.
      Encore une journée comme je les aime, à faire respecter la Loi !

      Mephi Chasseur de primes !
      Dernière modification par Zanatan, 26 juillet 2017, 19h00.

      Commentaire


      • #4
        Allez, c'est parti pour une tartine RP (bien arrosée)



        > Avant-Poste D-1, planète Yar, Système Centauri, 23 Août 2204 UEET.
        >> Hangar R&Y-05 Strut B, 13H00 UETC.

        * Bliip tibili bliiip* *Appel entrant, contact inconnu*

        -* Clic* Ouais ? Keskya ? Cépourkoi encore ?
        - Bonjour Citoyenne. Ais-je l'honneur de parler à Mademoiselle Zana-Tani, Chef Mécanicienne de la Base Avancée Desert One sur Yar Prime ?
        - Euh... oui, mais si c'est pour une répa, repassez plus tard, j'ai un NOX sur le feu là, pas trop le temps de...
        - Non non ! Mon vaisseau est flambant neuf, rassurez-vous, je voulais juste solliciter une entrevue avec vous concernant une émission de Mobi-TV.
        - Heinn ? Mais c'est quoi c'te blague ? Z'êtes qui d'abord ?
        - Oh pardon, je ne me suis pas présenté : Noobla Del Ray, Reporter Interstellaire, pour vous servir !
        - ... ?
        - Mais sii, vous savez, Noobla, le Grand Journaliste vedette d'"Around The Space", l'incontournable broadcast d'ATV Network, 863 millions de Mobi-viewers tous les lundis en Live à 20h30 UETC, vous devez sûrement être fan -et abonné- de cette célébrissime chaîne ?
        - Bah non, connais pas ! Faut dire qu'avec le taf que j'ai avec tous ces Scorpions qui pilotent comme des manches, j'ai pas trop le temps de regarder des streams débiles sur UEE-Tube !
        - Ah bien bien bien... je vois. Bon bref, Le thème de mon émission est de visiter un système de l'UEE par semaine et de le mettre en exergue via un kaléidoscope multimédia de portraits de personnages célèbres, hauts en couleur ou représentatifs du milieu politico-ethnologique intrinsèque local, dans le respect déontologique des us et coutumes des autoch... des habitants du secteur concerné.
        - Ah ok, un interview quoi... Ecoutez mon vieux, reportage ou pas, moi j'ai un module TBD thruster Competition C à monter sur un Kue Custom pour ce soir, en plus j'ai un moteur d'Aquila complètement naze à changer. Et pour trouver un HEX 5.5 ou au pire un ARC Elite 500 en bon état dans ce système paumé faut se lever tôt, mec !
        - Oui, je comprends, mais pourrions-nous nous retrouver plus tard dans un lieu un peu plus cosy que votre hangar un tantinet trop sombre et encombré pour la prise de vue ?
        - Y'a bien le Dard-Evil, pas vraiment cosy mais pour trouver des personnages représentatifs et hauts en couleur, c'est l'idéal et la bibine est faite maison ! Vers 17H ça ira ?
        - Ah, oui, certes, je connais ce G-LOC, j'y ai déja ce matin interviewé d'autres ivro... Scorpions de cette si charmante planète. See you around a verre, citoyenne ! *clic*

        > Bar G-LOC Le Dard-Evil, Outpost Desert One, 19H54 UETC

        - *clic* Boooonsoir les Mobi-Addicts ! Ici NoooooooBlaahh votre reporter galactique préféré en Live sur ATV Networks, en direct de Yar dans le système Centauri ! La semaine dernière nous étions à un jump de là, sur Jalan dans le système Elysium, rappelez-vous les danseuses du ventre tricéphales du MoonWalk Club et les cultures hydroponiques de cucurbitacées géantes ! Pour ceux qui ont raté la vidéo cliquez en haut à gauche de votre Mobiglass et n'oubliez pas de vous abonner et de mettre un pouce bleu, meeeerciii les Citizens des Zétoiles ! A tout de suite après la pub ! *clic* C'est bon, coupez c'est dans la boîte. On prend un rafraîchissement et on peut commencer.
        - Mais euh... je croyais que c'était du direct !
        - Diantre, non ! c'est un coup à me faire bloquer la vidéo sur UEE-Tube ! Déjà que pour les danseuses topless de Jalan j'ai dû flouter la moitié du podcast, ils sont vraiment tâtillons au Service Culture et Probité vous savez...
        - Ah d'accord, ça roule, je vais me taper une petite SKORP 54 bien fraîche, et pour vous ?
        - Oh, pour moi une boisson pas trop alcoolisée, j'ai le foie fragile. vous auriez de la Cruz ?
        - Quoi ? Cette pisse de Vanduul ? Désolé, mais ici c'est comme la température extérieure, on a rien en dessous de 41° ! Y'a bien d'la Skorp Tagada, c'est pour les mômes mais ça passe. Barman !!! Aboule ton hull par ici, on a un VIP qu'a soif !

        > Bar Dard-Evil, 20H32 UETC

        - Alors, *hic* où en étions nous, ma chère Zana, pourquoi avoir choisi ce coin reculé de la galaxie bien loin du monde euh, ciliv... *hic* ! civlis.. civilisé ? Ouhlà ma tête ! j'aurais pas dû reprendre un sixième verre.
        - Simple, mes arrière-grand-parents sont arrivés avec le Shiro, tu te rappeles le vaisseau-colonie qui apporta les premiers Scorpions dans Centauri ?
        Je suis née sur Yar et même si cette planète te paraît hostile et pas cilivisée comme tu dis, c'est ma maison et pour moi le plus bel endroit du monde.
        - Quand même, la vie est rude ici. Centauri est un système dangereux, les Vanduuls traînent pas loin et ça grouille de pirates avec les Banus à proximité.
        - D'accord, Yar c'est pas Byzance, mais les gens viennent ici pour vivre librement loin de l'administration lourdingue de l'UEE. Moi, j'ai choisi la mécanique pour gagner ma croûte, mais dès que je le peux je prend mon bon vieux freel' et je jump dans l'inconnu. Il y a tant de merveilles inexplorées à découvrir dans cette galaxie...
        - Ah ah, toujours ce fameux rêve assez irréaliste de trouver l'artefact ultime, le jump point mythique vers une autre dimension qui fera votre gloire et votre fortune !
        - Ouais, fous-toi de ma gueule mon ptit Noob', on verra un jour quand j'aurais assez de creds pour me payer un Carrack Full Explo plaqué or ! Et un Endeavour Biodome comme ce bon vieux Sensi plein aux as ! Et... et... Bon ok, redescends sur terre ma pov' Zana...
        - Pas trop difficile la vie pour une jolie fille dans un petit avant-poste reculé avec une population majoritairement masculine ?
        - Oh ça, ils sont un peu bruts de décoffrage mes Scorpinous, mais du courage à revendre et le coeur sur la main, toujours prêts à l'action et pour payer un coup ! Au fait c'est marée basse... Barmaaan ! une autre pour moi et mon nouveau pote le UeeTuber !
        - Non merci, je... Oh et puis flûte, on n'est pas en direct de toutes façons. Garçon ? Vous mettrez ça sur ma note de frais. Quelqu'un d'autre veut prendre un verre ?
        - Ouah, t'es un mec sympa pour un journaleux finalement ! Eh, Meph', Photon, viendez boire un coup les coupaings.J'dirai rien à Tanaa...
        - Meph ? Photon, Tanaa ?
        - Ouais, Mephi, le type là-bas en Stetson avec un insigne des Space Rangers, le meilleur chasseur de primes de Yar, comme quoi la justice règne quand même dans la région. Ca fait des plombes qu'il drague Tanaa et il a peur de passer pour un pochtron... Au fait Meph, tu peux venir récupérer Scorpion Noir, je t'ai boosté le vario trans-ionique, tu m'en diras des nouvelles pour la Murray de samedi.
        - Trop cool Zana, t'es une perle !
        - Mouais, c'est ça, gardes tes galanteries pour ta chérie ! Et je parle pas de ta NOX, hein ! Sinon, le beau brun en tenue de vol c'est Pat Photonelli, Photon pour les dames, fine gâchette scorpionne et terreur des vils Vanduuls du coin !
        - Le... L'auteur du PhotonPulse's Official Dogfight Guide de l'Ecole de Squadron 42 ? En chair et en os ? Incroyable !
        - Tu l'as dit Noobi ! Comme tu vois, Yar c'est autrement plus intéressant que tes pétasses lubriques et tes concombres bleus d'Elysium !

        > Bar Dard-Evil, 23H08 UETC

        - Oh là là quelle soi.. soirée les amis, je vous aiimme tous ! Mais pourquoi mon v... verre est plus vide que le tien, Christ0 ou Darkel'hips, chais plus !! ? *hic* !
        - Du calme Noblachou, t'as pas l'habitude, tu va finir comme Bra'an en fin de soirée, à la verticale !
        - Br... Br'aan ? c'est qui çui-là ? encore un ami à vous ?
        - Tu vois le pied qui dépasse de la table au fond, derrière les chopines vides ? Ben au bout t'as Bra'an, notre recruteur pour la Guilde, si jamais tu veux t'enrôler dans l'é...

        *BOOOOOOMM* *Le bar vibre sous le coup d'une violente explosion et les nombreux verres vides s'entrechoquent*

        - Uhh queskispass ? Zanaaa c'était quoi ce bruit ?

        *blip blip* *Alerte collision Strut B Landing Pad B10*

        - B10 ? C'est le pad de Saint-Ex ça !
        - Exact Photon, y'a un crétin qui a dû y garer son ship et notre Saint-Ex l'a aplati avec son Cat, comme l'autre fois avec le Gladius de Spasbo !
        - Ouais, toujours la tête dans les étoiles,ce type, même à l'atterrissage... Quand je pense que son lointain ancêtre sur Terra pilotait un ship atmosphérique à moteur à pistons... Et on parle d'hérédité ! Pffff...
        - Pad B10 ? Mais mais mais... Caliisss' de Chrisss Roberts !!! MON PHOENIIIX !!!!
        - Ah merde Noobli, c'était le tien ? La vache !!! J'espère qu'il était en LTI !
        - Misère de misère, à peine 12 jumps au compteur... Et comment je vais rentrer à Stanton maintenant ?
        - Euh, ben, c'est qu'on est tous un peu tricards à Stanton en ce moment,nous autres, là, histoires de contrebande toussa toussa *tousse tousse*
        - Eeeh les mecs ! J'ai une idée qu'elle est bonne !
        - Oui Dark ?
        - Bra'an est Karea clean et son viel Aurora devrait pouvoir se traîner à Crusader, non ?
        - Ptain t'es génial mon Darkou ! Pour la peine va réanimer le Vieux et prépares son antiquité et le plan de vol.
        - Méheuuuh ! Pourquoi c'est toujours moi pour les corvées ? C'est pô juste...
        - Eh oh, nous faut qu'on remonte le moral de Noobla 1er. Barmaaaan !!
        - Qui ça, m.. m.. moi ? Je... je dois traverser la ga... galaxie *hic* dans une boîte de conserve antédiluvienne pi... pilotée par un zombie catatonique ? Ca va pas la tête ?
        - Oui, mais c'est le vaisseau qui a le plus grand frigo bar de toute sa catégorie, et toujours rempli, c'est pas rien !
        - Dans ce cas, je m'incline... Ca s'arrose ! Tournée généraaale !
        - Au fait, Noob'
        - Oui trés chère Dora ?
        - Nan, c'est Zana, Zana l'Exploratrice... Bref, les moteurs de ton euh... défunt Phoenix, là, ça serait pas des HEX 5,5, parce que ben, heu, sur mon Aquila tu sais...

        FIN

        Voilà, les plus perspicaces d'entres vous auront noté que mon perso est féminin, histoire de changer un peu des Marines dopés aux stéroïdes !
        Dernière modification par Zanatan, 24 juillet 2017, 07h54.

        Commentaire


        • mephi65
          mephi65 commenté
          Modifier le commentaire
          Trop fort!
          Mais on avait dit court!
          C'est vrai Tanaa en pince pour moi?

          Je sais pas ce que vous en pensez mais faudrait pas garder ces petites histoires que pour nous!

        • Tanaa
          Tanaa commenté
          Modifier le commentaire
          Ahah mais oui @Mephi, la fois où t'étais en treillis sur Altis m'avait pas mal tapé à l’œil.
          Très bon ces petites narrations !!

      • #5
        Voici une autre tartine :


        • ALERTE ! Message du vaisseau =LSD= THX1138.
        Coordonnées de navigation :
        - Système Centauri, zone d’exploration Yar
        - Distance : à 75 Sols de Stanton 1.
        - Localisation tridimensionnelle : secteur 2-35-878
        _________________________________________________
        Journal de bord du Capitaine de vaisseau, le Major Hyperion, matricule 0251
        __________________________________________________ ____

        Jour : 25 juillet 2204 À 00H12 (HEURE UNIVERSELLE) :
        Une torpille a ébranlé le Nautilus, faisant tomber ses boucliers. Source hostile non identifiée. Quelques secondes plus tard, un second missile a éventré le flanc gauche de mon navire. Il ne me reste plus que quelques minutes avant qu’il ne se disloque. MAYDAY , MAYDAY, je demande une assistance immédiate !!! Tous mes androïdes sont HS, navire incontrôlable, venez vite ! CHANCE DE SURVIE REDUITE.
        Que Robert le Chris sauve mon âme.
        Fin du message.
        __________________________________________________ ____
        5,4,3,2,1,0 ****EXPLOSION****
        Silence Radio : fin des communications. Balise de détresse actionnée.

        Perdu dans un champ d’astéroïdes, le corps inanimé du pauvre Hyperion dérive sans but.
        __________________________________________________ _________
        Bip. … Bip. …. Bip. …

        IA ( voix féminine et suave) : « Major, Major… je vous informe que je vais procéder à une injection dans votre système neuronal, procédure de réanimation enclenchée ».

        ****Réveil****

        « Mais c’est quoi ce merdier ! »
        « Major, je vous informe que vous êtes gravement blessé, je tente de réduire l’hémorragie de votre abdomen »
        « je ne vois plus rien, où se trouve le Nautilus ? »
        « J’ai le regret de vous annoncer que le Carrack dont vous aviez l’usufruit, n’existe plus »
        « Oh putain, je vais me faire démonter par Photon ! »
        « Oui c’est en effet une chose à envisager, si toutefois … »
        « Si toutefois quoi ? »
        « Si vous vous en sortez vivant… Ah au fait, je me présente, je m’appelle Mauricette, IA intégrée à votre combinaison de survie, filtres paramètres : humour, sensualité, pragmatisme, vérité»
        « Qui vous a affublé d’un prénom pareil ? »
        « L’officier Mephi65 en personne »
        « Et bien bravo Mephi, ta Mauricette elle est pas chouette ! »
        « Major, votre réserve d’oxygène s’amenuise, je vous conseille de la f…er euh…de vous taire. »
        « Quelles sont mes chances de survie ? »
        « Bonne nouvelle : il vous en reste 15%, en d’autres termes vous êtes dans un beau pétrin ! Seul au milieu de nulle part, la loose quoi ! Afin d’améliorer vos chances de survie, je vous propose de vous mettre en coma artificiel ! »
        « Non, je ne veux pas ! Saloperie de machine ! Grrr. »
        « Désolé mon joli, mode pragmatique activé : survie enclenchée, choc électrique lancé, bonne chance Hyperion… 5,4,3,2,1,0 Bizzzz »

        Lorsque l’on meurt, on a coutume de dire que sa vie défile devant soi, mais quel est ce con qui a inventé une idée pareille ?

        Moi, ce n’est pas ma vie que j’ai vu défiler, mais une série de bourre-pif dans ma tronche par une cohorte de méchants loubards de l’espace. J’étais à la merci de Rackam le Rouge, chef incontesté d’une bande de pirates sataniques.
        Alors oui, à certains moments j’ai fait défiler ma vie pour ne pas flancher face à cet interrogatoire musclé. J’étais toujours vivant par la bonne grâce de ces messieurs les pirates, mais dans le seul but de donner les coordonnées de la maison mère des Scorpions du Désert.
        Formé à résister aux coups et pressions psychos en tout genres lors de ma courte période d’espion au service de l’UEE, je n’étais pas près de cracher le morceau, fidèle en tout point à l’esprit de corps des LSD !

        Alors voici une petite recette pour ne pas flancher face au gentil organisateur (GO) tortionnaire.

        1ère série de coups de poing dans ma face :

        • Penser à une enfance heureuse (dans le cas contraire : passer à la suite) :

        Je suis né sur la planète agricole d'Ydrasill dans le système Hyperion dans le secteur 02 51, sous le sobriquet de Septimus Hyperion, je remercie d’ailleurs mes parents pour cette grande originalité ! Septième enfant de la famille, mes parents étaient de riches propriétaires terriens très ou trop occupés à faire tourner notre commerce de denrées alimentaires.
        En somme, j’étais livré à moi-même. J’aurais pu sombrer dans la délinquance, mais j’avais deux passions : les sports mécaniques et le…COSMOS. J’ai passé mon temps libre (et j’en avais beaucoup) à fabriquer des aéroglisseurs à sustentation magnétique, de plus en plus puissants grâce aux pièces récupérées sur les vieilles moissonneuses de mon père.
        Mes machines n’avaient rien avoir avec ma NOX actuelle, véritable flèche d’argent qui fend la surface des planètes à une vitesse ahurissante. Non, et pourtant mes bécanes étaient les plus speed des environs. Mes potes aimaient me défier près de l’épave d’un immense vaisseau colonie planté dans le sol comme un glaive défiant le ciel. J’ai toujours cru d’ailleurs que ce doigt magistral dirigé vers les confins de l’univers m’indiquait où se trouvait ma destinée.
        Bien évidemment, un jour j’ai succombé à l’appel du grand large, laissant tout derrière moi…sans regrets. Sans même regretter ces fameuses courses illégales qui étaient le piment de ma vie adolescente et grâce auxquelles je me faisais des couilles en or !

        2ème série de coups de poing dans ma gueule :

        Je crois bien que cette foutue destinée va s'arrêter là pour moi, prématurément. Je vais crever aux mains de ces fanatiques sans pouvoir régler mes dettes. Des raclures de pirates qui ne souhaitent qu’une chose, l’anéantissement de nos mondes. L’apocalypse est leur credo me hurlent-ils sans cesse. Pauvres types : la véritable incarnation du triomphe de la nullité !!!

        Alors pour faire face aux sombres merdes, voici un autre conseil :

        • Penser aux merveilles de ce monde :
        Depuis que j’ai quitté ma carrière de militaire au sein de l’UEE en tant qu’agent d’infiltration, j’ai retrouvé ma LIBERTE. Pas simple d’être totalement libre en ce monde lorsque l’on veut gagner sa croûte. Mais depuis que j’ai rejoint l’organisation des SCORPIONS DU DÉSERT, j’ai trouvé une vraie famille où ma sacro-sainte liberté est préservée.
        Bien évidemment, je leur dois beaucoup, je suis un peu l’homme à tout faire de la maison. Depuis plusieurs mois, je prospecte dans les contrées les plus reculées de Yar, vierges de toute présence humaine. Enfin c’est ce que je croyais jusqu’à ces derniers jours.

        Je voyageais à bord d’un magnifique Carrack, un vaisseau d’exploration de l'organisation. 123 mètres de long, 25,5 m de haut, 64 m d'envergure, 180 tonnes et avec une capacité d’emport de 1058 unités cargo. De belles mensurations à faire pâlir ces demoiselles...
        Par souci d’épargner les forces vives de l’organisation, j’étais seul à bord accompagné toutefois par 4 charmantes androïdes, de quoi assouvir tous mes fantasmes de mâle dominant mais surtout de faire fonctionner le navire à plein régime. MERVEILLES de technologie que ces petites donzelles !!!

        Avec elles, j’ai arpenté le système Centauri de long en large en collectant des données géologiques pour nos mineurs, en géolocalisant les ressources d'énergie pour nos Starfarer. De ces voyages, j’ai aussi rapporté des artefacts aliens prisés par les antiquaires ainsi que du matos à haute valeur ajoutée laissé à l’abandon sur des épaves.

        Mais la plus grande des richesses fut de voir des paysages à la beauté indescriptible. Dans l’ancien monde il y avait les 7 merveilles, moi j’en ai vu des milliers.

        J’ai kiffé les déserts de dunes et leurs formations karstiques érodées par les vents de sable formant ainsi des sortes de champignons gigantesques. C’est au cœur des déserts que j’ai entendu le silence du monde et aussi battre mes entrailles.

        J’ai tremblé de tout mon saoûl sous les pluies de scories, face aux vagues de lave visqueuse déferlant d’un immense volcan sur mon campement d’infortune.

        J’ai été subjugué par ces mers de glace coincées dans les tenailles vertigineuses de montagnes dépassant les plus hauts plafonds nuageux. Je frémissais au moindre craquement des séracs surplombant mon camp de base, de peur d’être enseveli à jamais.

        J’ai pleuré face à la beauté de ces fleuves qui disparaissaient avec grand fracas dans le ventre d’une planète recouverte par une jungle épaisse. Au bord du néant, des milliards de mètres cubes d’eau argentée se précipitaient dans l’abîme, formant des cascades dantesques et moi, je n’étais plus rien… plus rien qu’un atome.

        Je me suis souvent senti minuscule face à l’immensité de l’univers, j’ai parfois eu le sentiment amer que l’existence de notre propre civilisation était comme une verrue immonde et sans intérêt, une insulte au MERVEILLEUX.
        Et pourtant…

        Dernière série de coups de poing dans ma tronche : l’achèvement ?

        Et pourtant, j’y crois encore, je m’accroche à la vie, je résiste aux injonctions de « Gueule de travers », je n’ai toujours pas craché le morceau. Alors que j’ai la gueule en vrac, les yeux tuméfiés, la lèvre éclatée et la mâchoire à moitié édentée, « Gueule de travers » démissionne.

        !!!!VICTOIRE !!!

        Non, pas tout à fait, pas du tout même : « Gueule de fouine » entre en scène, c’est le BOURREAU : ce qui veut dire GAME OVER pour toi mec !
        Fini l’héroïsme, place au DÉSESPOIR.

        Dernier conseil avant de mourir : Penser à sa famille ou à ses potes (quand on a plus de famille).

        Dans la cas où vous devriez mourir dans d’atroces souffrances, il est judicieux de se remémorer les moments de beuverie. Les vapeurs d’alcool d’antan reviendront faire surface et ainsi atténuer vos souffrances.

        C'est avec un certaine émotion que je me rappelle de notre QG, le bar G-Loc sur Microtec et cette ambiance de franche camaraderie : il y avait Photon au flegme légendaire, Mephi aux blagues savoureuses, Zana l'exploratrice toujours la main dans le cambouis ou sur un tord-boyaux, Nal-Talyn aux récits de voyages rocambolesques, Saint-Ex l’historien de l’aéropostale, Darkelix le ténébreux et bien d’autres encore, jeunes ou moins jeunes. Nous avions tous de fichus caractères, mais nous étions tous prêts à nous serrer les coudes en cas de coup dur. Tous Unis.

        « Un pour tous ou tous pour un »

        Messieurs, je vous annonce que je vais bientôt crever : This is the end my friends !

        Mais ma dernière pensée sera pour vous les Scorpions…

        ****EXPLOSION****

        Une fumée blanche épaisse envahit ma cellule, ça tire de partout, mes geôliers tombent comme des mouches à merde. On m’extrait de cette antre de la folie par la peau du cou, au bout du couloir j’aperçois des armures massives perçant le voile de fumigène. Ma vision brouillée se précise, je distingue peu à peu un écusson sur l’épaule d’un de ces colosses : une queue de scorpion !

        HOURRA, ce sont eux avec leurs larges sourires : les SCORPIONS DU DÉSERT, fiers et invincibles, miraculeusement là…à moins que ce ne soit… l’ESPRIT des Scorpions qui veille sur nous dans cet espace infini, hallucination produite par mon âme agonisante. Suis-je vraiment vivant ?

        Dans tous les cas je vous dois une fière chandelle.

        A bientôt les gars, rendez-vous autour d’une bonne mousse !

        « Hyperion, Hyperion, réveille-toi… »

        Fin
        Dernière modification par Zanatan, 26 juillet 2017, 19h23.

        Commentaire


        • #6
          Désolé pour la longueur, j'avais aéré le texte sur Word mais le copier coller a fait un pâté, sinon on a de beaux écrits. Désolé Zana j'ai omis de te mentionner dans un passage, je corrigerai ça très vite dès une bonne connexion, à la montagne ça passe pas!
          Dernière modification par Thx1138, 27 juillet 2017, 19h11.

          Commentaire


          • #7
            Pas de soucis, tout cela est très bon!

            Commentaire


            • Zanatan
              Zanatan commenté
              Modifier le commentaire
              Oui, bien goûtue cette petite tartine ! Miam !
              Enfin petite, c'est plutôt une demi baguette ! Et après on me dit qu'il faut faire court ... ;(

            • Saint_Ex
              Saint_Ex commenté
              Modifier le commentaire
              Yeah ! Très bien ça motive tout ça...cool...

          • #8
            J'en profite pour remonter des tréfonds du forum les textes qui ont servi à définir l'histoire des scorpions. Si jamais une section RP voit le jour ou bien pour les nouveaux venus, voici un lien intéressant: http://www.scorpions-du-desert.com/f...-compl%C3%A8te

            La petite poussée RP ne date pas d'hier, celle-ci a plus de 3 ans ^^

            Cela peut vous servir de source d'inspiration ou d'élément de cohérence.

            Commentaire


            • Zanatan
              Zanatan commenté
              Modifier le commentaire
              Merci Incal pour ce déterrage bien à propos. En parlant de cohérence, faudrait revoir les dates, j'ai relu nos proses de 2014 et c'est le bintz ! : année 2604, 2704, 2314 ou 2924 et maintenant 2204, je sait plus trop où on en est !
              Sinon petit bug sur le site RSI des LSD, section History : https://robertsspaceindustries.com/orgs/SCORPIONS
              Il y a bien l'intro mais le lien pour la suite m'envoie sur une belle page 404. Dommage ! Et je dis pas ça parce c'est mon oeuvre, hein...

            • Photon
              Photon commenté
              Modifier le commentaire
              Je t'ais mis designer, tu peux modifier la page pour corriger les erreurs si tu en repère

            • Zanatan
              Zanatan commenté
              Modifier le commentaire
              J'ai vérifié, le problème ne vient pas de RSI mais bien du site des LSD.
              le site RSI redirige sur http://accueil.scorpions-du-desert.c...-des-scorpions , page qui n'existe plus !
              Yann au secouuuurs !

          • #9
            Chapitre UN

            Après l'incident du Cat, Tony avait du mal à dormir...
            Il se leva, et fouilla dans ses 'vieilles males à souvenirs' comme il les appelait.
            Parmi tous ces objets, un lui était tout particulièrement cher : un vieux livre original qu'il avait fait traiter afin qu'il devienne inaltérable : la couverture et toutes les pages étaient recouvertes de matière nanotech. Le livre était dédicacé de l'auteur "A tous mes petits-enfants des siècles à venir, tendrement, Antoine de Saint-Exupéry".
            Il ne se lassait pas de le manipuler, de le lire et de le relire lors de ses insomnies trop fréquentes, à tel point qu'il le connaissait par cœur.

            Son père lui avait lu pour la première fois cette histoire du 'Petit Prince' lorsqu'il avait 5 ans, et depuis toutes ces années la magie opérait : à chaque épisode de stress, la simple lecture d'un passage le calmait, le ramenait à son père et à son lointain ancêtre qu'il admirait tant.
            Combien de fois avait-il rêvé qu'un petit bonhomme s'approchait de lui pour lui demander de lui dessiner un mouton...

            Il lit un passage mais la magie n'opérait pas comme d'habitude, il se dit que ce monde n'était pas si poétique que ça malheureusement, bien qu'il offrait de nombreux moments de bonheur en famille ou entre amis.

            Il ne put s'empêcher de repenser à cette folle journée d'invasion des Vanduul qu'il avait vécu avec les Scorpions.
            Tony avait vécu en direct ces premiers instants dans la grande salle du QG des Scorpions et se remémora chaque instant...


            ***

            Graduul en avait maculé la partie postérieure de sa combinaison lorsqu'il apprit qu'on l'avait nommé capitaine à la tête d'une flottille de guerre pour l'invasion des colonies humaines qu'il attendait depuis si longtemps. A la citation de son nom, il n'avait pu retenir un pet de fierté si prononcé qu'un fluide avait accompagné un puissant gaz puant flattant son odorat qui se grisait de tout ce qui venait de lui...

            Graduul haïssait les humains plus que tout sans même savoir pourquoi, de fait il haïssait tout ce qui était différent. Sa famille, influente dans l'empire Vanduul, n'était pas pour rien dans son ascension au sein de l'armée.

            Graduul, de l'avis de ses proches et de ses supérieurs ainsi de tous ceux qui le connaissaient même de loin, était bête, il avait commencé dans l'armée au plus bas de l'échelle et avait gravis les échelons, non sans bénéficier de pistons familiaux, grâce à son instinct de redoutable tueur.
            Ce géant aux muscles d'acier était un tueur né, ses tactiques meurtrières sur un terrain hostile lui venaient d'on ne sait où mais elles étaient redoutables et redoutés de ses supérieurs, qui lui trouvait un niveau de brutalité et de cruauté inquiétant, même selon les critères vandulliens.

            Malgré les pressions de sa famille, il ne put obtenir un grade plus élevé, ses supérieurs craignant son instabilité. Sa compagne avait en effet été retrouvée morte, la nuque brisée suite à une banale dispute conjugale, ce qui avait quelque peu nuit à sa réputation. Incapable de s'occuper de sa progéniture qu'il battait comme plâtre jour et nuit, ses deux enfants avaient été confiés, pour leur survie, à l'orphelinat.

            Graduul attendait depuis des années cette revanche contre les humains qu'il voulait exterminer jusqu'au dernier. Il ne comprenait pas la timidité de sa hiérarchie, politique et militaire, qui avait pour seule ambition de coloniser les mondes humains et transformer ces derniers en esclaves...pourquoi faire ? Autant tous les exterminer, si on avait besoin d'esclaves pourquoi ne pas prélever quelques Vanduul parmi les plus faibles ou créer des pouponnières destinées à élever des esclaves industrieux, pourquoi garder des humains en vie et se créer des problèmes ? Cette logique le dépassait totalement.

            Tel était Graduul, personnage haut en couleur s'il en est.
            Il s'apprêtait à entrer dans la grande salle de briefing : l'amiral Vancuul prononça un discours avant de donner le départ à ses troupes vers les colonies humaines qui ne se doutaient de rien.
            Graduul n'oubliera jamais cette première journée d'invasion tant attendue, tant désirée...
            ***

            Commentaire


            • Thx1138
              Thx1138 commenté
              Modifier le commentaire
              Très prometteur , j'attends la suite avec impatience, j'aime bien quand deux histoires sont parallèles puis s'entrecroisent ( j'anticipe), procédé utilisé parfois au cinoche, montage parallèle que l'on doit à Eisenstein si mes souvenirs sont bons (pour les cinéphiles, ça date!). Bon vivement la suite...

          • #10
            Bon sinon je suis dac avec Mephi il faudrait compiler toutes ces petites histoires, afin de donner du corps et de la profondeur à notre corpo. Ainsi que la fondation/génèse des LSD. Puis on pourra relater les faits "héroïques" des Scorpions après la tant attendue 3.0, sous forme de panégyrique...si ça vous tente.

            Commentaire

            Chargement...
            X